Mantes Histoire

Rue Petit Musse


Cette rue est attestée dès 1527 dans les registres terriers du prieuré Saint-Georges. Son nom, que l'on retrouve dans diverses villes avec quelques variations, provient de Pute-y-muce, ce qui, en langage d'aujourd'hui, pourrait se traduire en "planque à putes", qui est assez évocateur. Elle est décrite dans le terrier de 1603 comme étant une rue qui tient d'un costé la plastriére Hubert Porcher et la plastriére Ms Nicolas Apoil. Il semble que ce fût une rue parallèle à la rue Notre-Dame et rejoignant la rue Blatière sur l'eau. Elle n'apparaît sur aucun plan.