Mantes Histoire

Tas de gravats entre la place de l'hôtel de ville et Notre-Dame en 1944

Image

Photo prise après les bombardements, depuis une cour intérieure dans l'îlot délimité par la place de l'hôtel de ville et les rues Nationale, Saint-Claude et Thiers. Le secteur a été entièrement réduit en miettes par les grosses bombes états-uniennes. Quelques bouts de murs tiennent encore d'aplomb par miracle sur la gauche, mais il n'y a rien de récupérable

On retrouve dans l'amas de gravats tout ce qui peut constituer un maison, y compris un radiateur.

En regardant bien, on peut voir que les vitres de Notre-Dame ont été ôtées et pas encore reposées. La maison blanche, située entre la rue de la Juiverie et la rue Thiers, sur la droite, sera bientôt démolie. Les toitures en ruines visibles tout à droite sont sur la rue de la Chaussetterie.

Photo studio Jean Bertin, 7, rue Thiers.